CDF 1922/1923 : Le Red Star triple la mise

Red Star 1922/1923

Red Star 1922/1923
Chayriguès, Meyer, Joyaut, Hugues, Gamblin, Bonnardel, Cordon, Brouzes, Nicolas, Naudin, Sentubéry

La Coupe de France 1922/1923 est la sixième édition de la compétition.

En huitième de finale, un tour marqué par les éliminations du CASG Paris et du CA Paris – deux anciens vainqueurs -respectivement par le RC Roubaix (4-2) et le FC Rouen (1-0), le FC Cette se qualifie en battant l’AS Française (1-0). Sur réclamation de l’AS Française, qui argumente que le joueur cettois Georges Kramer n’a pas six mois de résidence en France comme l’exige le règlement, le Bureau Fédéral disqualifie le FC Cette le 28 février. La décision est confirmée le 6 mars mais annulée le 15 avril.

Le quart de finale AS Français – Stade Rennais est annulé et le Stade Rennais, qui avait remporté la rencontre et déjà disputé sa demi-finale (1-1 contre le FC Rouen), doit reprendre la compétition au niveau des quarts de finale contre le FC Cette. Les Rennais sont battus par Cette (0-2) et éliminés. En demi-finale, opposé au FC Rouen en Normandie, le FC Cette décroche sa place en finale en s’imposant par 1 but à 0. Loin de cette agitation, le Red Star, double tenant du titre, tient son rôle et se qualifie à nouveau pour la finale, au dépend de l’Olympique de Paris (1-0).

Le FC Cette dispute cette finale au Stade Pershing de Paris sans l’Écossais Victor Gibson, qui a accepté de ne pas jouer la finale, son club alignant déjà le nombre de joueurs étrangers autorisés (les Anglais Cornelius et Parkes, le Suédois Berntsson et le Suisse Kramer, objet du contentieux qui a agité la Coupe). La formation est en outre forte de cinq internationaux français. Mais cela ne suffit pas pour empêcher le Red Star et son équipe quasiment inchangée de réaliser un triplé fantastique. Grâce à un doublé de Marcel Naudin (2e et 7e) et des buts Lucien Cordon (11e) et Robert Joyaut (17e), contre des buts de William Cornélius (16e) et Georges Kramer (27e) pour Cette, le Red Star s’impose par 4 buts à 2 et remporte ainsi sa troisième Coupe de France consécutive.

– Composition des équipes finalistes de la Coupe de France 1922/1923 :

Red Star : Chayriguès – Meyer, Gamblin (cap.) – Joyaut, Hugues, Bonnardel – Cordon – Brouzes, Nicolas, Naudin, Sentubéry

FC Cette : Encontre – Huot, Gravier – Berntsson, Jourda, Dedieu – Cornélius, Kramer, Parkes, Dangles (cap.), Pujol

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Coupe de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s