CDF 1927/1928 : Le Red Star puissance 4

Red Star 1927/1928

Red Star 1927/1928
Barron, Farmer (Entr), Wartel, Domergue, Espanet, Diaz, Lund, Chantrel, Brouzes, Nicolas, Martin, Lebreton

La onzième édition de la Coupe de France est marquée par l’élimination dès les huitièmes de finale de l’Olympique de Marseille, double tenant du titre. Les Marseillais sont éliminés par l’Amiens AC (4-4, 3-2).

En quart de finale, Amiens tombe sur la pelouse du Red Star (4-3), lequel dispose facilement du Stade Français en demi-finale (8-2). Dans l’autre demi-finale, le CA Paris gagne également son billet pour la finale en battant le FC Mulhouse (5-1), offrant ainsi une finale 100% parisienne, entre deux anciens vainqueurs de la Coupe.

De la grande équipe du Red Star, il ne reste plus que Paul Nicolas et Juste Brouzes, toujours internationaux comme le capitaine Marcel Domergue, Augustin Chantrel et le Norvégien Brenna Egil Lund. Le Red Star compte aussi un autre étranger dans son équipe, l’Uruguayen Orestes Diaz, venu en France lors de la tournée du Nacional Montevideo en 1925, repéré et engagé par le club parisien. Pour sa part, l’équipe du CA Paris est totalement française et plus jeune jeune que son adversaire. L’équipe ne comprend qu’une seule vedette, l’attaquant de 19 ans Marcel Langillier, qui est entouré des frères Laurent (Jean et Lucien, 21 et 20 ans), de Jean Fidon, de Georges Ouvray et de Pierre Bertrand, qui ont tous moins de 22 ans.

Fort de sa plus grande expérience, le Red Star domine le début de la rencontre et prend l’avantage par Paul Wartel puis par le Norvégien Brenna Egil Lund, qui marque sur un corner frappé directement. Le CA Paris voit en plus Marcel Langillier et les frères Laurent se blesser en début de match. Les Capistes parviennent néanmoins à réduire l’écart par Pierre Bertrand. En deuxième mi-temps, le Red Star conserve sa mainmise sur la rencontre et à la 61e minute, Juste Brouzes parvient à sceller le score de cette finale en inscrivant le troisième but de son équipe, qui s’impose donc par 3 buts à 1. Le Red Star remporte ainsi sa quatrième Coupe de France, remise comme l’année précédente par Gaston Doumergue, le président de la République.

– Composition des équipes finalistes de la Coupe de France 1927/1928 :

Red Star : Espanet – Domergue (cap.), Diaz – Chantrel, Baron, Wartel – Lund, Brouzes, Nicolas, Martin, Lebreton

CA Paris : Blanc – Fidon, Ottavis – J. Laurent, Gautheroux, Quentier (cap.), Ouvray, L. Laurent, Bertrand, Langiller, Mahieu

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Coupe de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s