CDF 1933/1934 : Sète prend sa revanche sur l’OM

FC Sète 1933/1934
Hillier, Gabrillargues, Bukovi, Llense, Gasco, Dupont, Monsallier, Beck, Lukacs, Miquel, Benouna

Le professionnalisme s’est solidement implanté avec 35 clubs en deux divisions. La Coupe et son système d’élimination directe en font le lieu des surprises et des revanches des « petits » contre les « grands ». L’intérêt des premiers tours se porte davantage sur les clubs éliminés que sur les qualifiés. En trente-deuxième de finale, le SC Fives (2e du championnat en fin de saison) tombe contre le RC Arras (1-0). Le Red Star, quatre fois vainqueur de la Coupe (et qui remportera la championnat de D2) est sorti par le FC Saint-Louis 1911 (1-0). Le tenant du titre, l’Excelsior AC Roubaix se débarrasse pour sa part du CO Billancourt (1-0).

En seizième de finale, les Roubaisiens disposent de l’ES Hayange (4-1). Dans le même temps, l’AS Cannes élimine l’OGC Nice (3-0), Montpellier sort Sochaux-Montbéliard (1-0), le CA Paris dispose du SC Nîmes (3-2), Sète bat le SO Biterrois (3-0), l’Olympique Lillois s’offre le FC Saint-Louis 1911 (1-0) et l’Olympique de Marseille se qualifie devant le Club Français (2-0).

En huitième de finale, l’Excelsior AC Roubaix perd sa Coupe en s’inclinant devant le FC Rouen (1-0). Dans les principales affiches, Sète élimine Montpellier (1-0), Amiens AC fait chuter le CA Paris (4-1), l’Olympique Lillois fait plier le RC Paris (6-1), l’OM sort Mulhouse (2-1) et Cannes s’incline devant le Stade Rennais (2-0). En quart de finale, l’Olympique Lillois bat son voisin de l’US Tourcoing (1-0), le FC Sète élimine l’Amiens AC (3-0), le RC Roubaix, finaliste l’an passé, sort le FC Rouen (3-2) et reste la seule équipe de D2 encore en lice. En deux temps, l’OM se qualifie au dépend de Rennes (2-2, 4-0). Les demi-finales voient les victoires du FC Sète devant l’Olympique Lillois (1-0) et de l’Olympique de Marseille face au RC Roubaix (1-0).

A Colombes, la finale est la même que celle de 1924 conclue par une victoire marseillaise et met aux prises les deux meilleures formations du championnat. L’OM est alors leader devant Sète. L’OM, auteur de 62 buts dans la compétition avant cette finale, mais avec Willy Kohut mal remis d’un claquage et Emile Zermani blessé en fin de première période, voit son attaque réduit aux seuls Joseph Alcazar et Jean Boyer. L’ex-international hongrois Joseph Eisenhoffer (34 ans) oriente le jeu d’une position très en retrait en compagnie du demi-centre autrichien Drucker. Le match est émaillé d’incidents. Dans le public d’abord, qui renverse les barrières pour venir s’installer au bord du terrain en raison du nombre excessif de spectateurs entassés dans les gradins et dans le jeu ensuite. Marseille ouvre le score rapidement par Zermani, malgré une position de hors-jeu de ce dernier. Grâce à son buteur- hongrois Istvan Lukacs qui inscrit deux buts (22e et 75e), le FC Sète parvient à prendre l’avantage. L’OM parvient à marquer par Alcazar, servi par Zermani. Mais ce dernier se retrouve encore hors-jeu. Cette fois-ci, dans un chahut certain (qui vaudra à Di Lorto, Zermani et Alcazar d’être suspendus par la suite), le but est refusé. Le FC Sète tient sa victoire et sa revanche sur la finale de 1924. Après 1930, c’est la deuxième fois que le club sétois soulève la Coupe de France.

– Composition des équipes finalistes de la Coupe de France 1933/1934 :

FC Sète : Llense – Hillier, Gasco, Gabrillargues, Bukovi – Dupont, Monsallier, Beck (cap.), Lukacs – Miquel, Benouna

Olympique de Marseille : Di Lorto – H. Conchy, M. Conchy, Charbit, Drucker, Schillemann – Zermani, Alcazar, Boyer (cap.) – Eisenhoffer, Kohut

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Coupe de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s