D1 1933/1934 : Le FC Sète ne s’y attendait pas

FC Sète 1933/1934

FC Sète 1933/1934
Hillier, Gabrillargues, Bukovi, Llense, Gasco, Dupont, Monsallier, Beck, Lukacs, Miquel, Benouna

Pour la seconde édition du Championnat de France, les sept premiers clubs de chaque groupe de la précédente saison sont regroupés dans une poule unique à 14 équipes, désormais appelée Division 1.

Un match à trois

Le titre se joue à trois équipes entre le FC Sète, l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lillois. A quatre journées de la fin, les trois équipes sont à égalité de points quand Sète est accroché par le RC Paris et Lille par le SC Fives. Sète remporte le choc (1-0) face à l’Olympique Lillois qui perd ainsi son titre (4-1). Les Sétois, qui s’inclinent chez leur voisin de Montpellier (4-1), terminent leur saison avec 34 points.

Marseille, champion virtuel …

Les Marseillais ont alors les cartes en main (le calendrier n’est pas harmonisé) pour devenir champion. Le quotidien L’Auto annonce clairement en une le 29 avril 1934 que l’Olympique de Marseille est virtuel champion de France. En  effet, Sète ne compte qu’un point d’avance et une différence de buts défavorable alors qu’il reste à l’OM encore trois matchs à disputer, où il n’a besoin que d’un nul. Le FC Sète part alors en tournée en Afrique du Nord monnayer sa toute fraîche victoire en Coupe de France face aux mêmes Marseillais, grâce à un doublé de son attaquant hongrois Istvan Lukacs, meilleur buteur du Championnat avec  28 buts.

… Sète, champion inattendu

FC Sète – Olympique de Marseille

Les Marseillais s’inclinent au CA Paris (3-1), pourtant lanterne rouge du championnat, et coulent à Lille (6-1). Malgré ces deux défaites à l’extérieur, l’OM a encore un match en retard à disputer chez lui, face à l’Excelsior Roubaix. A la surprise générale, les Marseillais s’inclinent (2-4). Les Sétois, qui sont à la terrasse d’un café à Casablanca au Maroc apprennent la nouvelle : ils sont champions de France, ce qui conclut une saison fantastique pour eux, réalisant le premier doublé Coupe/Championnat de l’histoire.

Le RC Paris et Sochaux déçoivent

Battus en finale de la Coupe de France par ces mêmes Sétois, les Marseillais sont maudit en cette année 1934, où ils terminent finalement quatrième du classement, derrière le FC Sète, le SC Fives et l’Olympique Lillois. Annoncés comme des candidats au titre en début de saison, le RC Paris et le FC Sochaux-Montbéliard ont particulièrement déçus, connaissant des résultats catastrophiques, qui les voient respectivement terminer 11e et 12e du championnat. Derrière eux, l’OGC Nice (qui abandonne le professionnalisme à l’issue de cette saison) et le CA Paris sont relégués en Division 2.

Lukacs, la saison parfaite

Auteurs d’une saison fantastique conclue par le premier doublé Coupe de France-Championnat de France de l’histoire du football français, les Sétois doivent beaucoup à Istvan Lukacs, meilleur buteur du championnat avec 28 réalisations (en 26 matchs) et auteur d’un doublé en finale de la Coupe. Le capitaine et international yougoslave Yvan Bek a aussi joué un rôle capital dans la saison de son équipe. Seul joueur vainqueur de la Coupe de France 1930 encore présent, Bek a su apporter son expérience au groupe et encadrer les éléments les plus jeunes, comme le gardien René Llense, le milieu Louis Gabrillargues ou les attaquants Jules Monsallier et Ali Benouna. En plus de Bek, l’entraineur René Dedieu a aussi pu compter sur l’apport de joueurs étrangers aguerris comme l’Anglais Joseph Hillier et le Hongrois Marton Bukovi.

L’équipe type du FC Sète 1933/1934 : Llense – Gasco, Hillier – Gabrillargues, Bukovi, Dupont – Benouna, Lukacs, Monsallier – Miquel, Bek (cap.).

Classement final :

 Rang Equipes Pts J G N P BP BC MOY
1 FC Sète 34 26 14 6 6 69 52 1,327
2 SC Fives 33 26 13 7 6 57 31 1,839
3 Olympique de Marseille 33 26 15 3 8 69 46 1,5
4 Olympique Lillois 32 26 14 4 8 70 40 1,75
5 EAC Roubaix 30 26 13 4 9 65 59 1,102
6 Stade Rennais 27 26 11 5 10 67 75 0,893
7 FC Antibes 27 26 11 5 10 52 60 0,867
8 SO Montpellier 26 26 10 6 10 53 55 0,964
9 SC Nîmes 25 26 11 3 12 68 72 0,944
10 AS Cannes 25 26 9 7 10 42 52 0,808
11 RC Paris 23 26 9 5 12 51 49 1,041
12 FC Sochaux-Montbéliard 22 26 9 4 13 60 70 0,857
13 OGC Nice 17 26 6 5 15 42 69 0,609
14 CA Paris 10 26 5 0 21 55 90 0,611

Les champions de France 1933/1934 :

Yvan Bek (26 matchs / 14 buts)

Ali Benouna (23 matchs / 6 buts)

Marcel Bukovi (26 matchs)

Marcel Capelle (12 matchs)

Charlie Cros (20 matchs / 9 buts)

Yves Dupont (26 matchs)

René Franquès (3 matchs)

Louis Gabrillargues (25 matchs)

Vincent Gasco (7 matchs)

Joe Hillier (26 matchs)

René Llense (26 matchs)

Istvan  Lukacs (26 matchs / 28 buts)

Marcel Miquel (6 matchs)

Ivica Mitrovitch (5 matchs)

Jules Monsallier (25 matchs / 9 buts)

Fernand Sagnier (3 matchs)

Entraineur : René Dedieu

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Championnat de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s