D1 1937/1938 : Sochaux-Montbéliard, premier club à deux titres

sochaux1938

FC Sochaux-Montbéliard 1937/1938
Lalloué, Cazenave, Mattler, Szabo, Lehmann, Di Lorto, Gougain, Faczinek, Courtois, Abegglen, Korb

Cette saison 1937/1938 est la sixième édition du championnat de France.

Sochaux en patron

Dès la troisième journée, le FC Sochaux-Montbéliard prend les commandes du Championnat. Après huit matchs et un nul contre l’Olympique Lillois (0-0), les Sochaliens laissent brièvement la tête au FC Sète, qui enchaine dix matchs sans défaites en début de Championnat. Mais les Sétois perdent ensuite quatre fois et laissent s’échapper les Sochaliens. A mi-parcours, les hommes de Conrad Ross possèdent cinq points d’avance sur le FC Rouen et six sur le champion en titre, l’Olympique de Marseille.

Sochaux assoit sa domination

En janvier, le FC Sochaux assoit sa domination en s’imposant à Rouen (1-3). Les Sochaliens comptent sept points d’avance sur Marseille, nouveau dauphin après dix-huit journées. Si l’OM s’impose contre Sochaux (0-2), les Doubistes refont parler leur ingéniosité offensive contre le RC Paris (0-4). En fin de saison, Sochaux perd des points, notamment à Antibes (2-1), à Metz (2-2), au RC Roubaix (2-2) et contre Sète (0-1).

Mais l’avance du FC Sochaux est trop importante, même si elle s’est réduite, et après une victoire contre Lens (2-0) à une journée de la fin, Sochaux devient le premier club à décrocher un second titre de champion de France. Les Sochaliens, dont une grande partie sont internationaux, terminent avec deux points d’avance sur Marseille et trois sur le FC Sète.

Sochaux, champion incontestable

Meilleure attaque (69 buts inscrits) et meilleure défense (26 buts encaissés), Sochaux remporte un titre sans contestation possible. Présents en 1935 lors du premier titre, Courtois, Lehmann, Szabo, Mattler et à des degrés moindres Williams, Abegglen et Duhart, sont à nouveau des acteurs prépondérants de ce deuxième sacre. Recrue phare du club la saison dernière, Laurent Di Lorto a également grandement contribué au titre en gardant bien sa cage et en faisant du FCSM la meilleure défense du championnat. Hector Cazenave, Ferdinand Faczinek et Curt Keller ont aussi été des joueurs clés de la réussite sochalienne. Il ne faut pas oublier le travail de Conrad Ross. Comme son club, l’Uruguayen devient le premier entraîneur à conquérir deux titres de champion de France.

Le Red Star en D2 

Le Rouennais Jean Nicolas terminent meilleur buteur du championnat avec vingt-six réalisations, dont sept inscrits dans le seul match à Valenciennes (1-9) le 1er mai 1938. Dans le bas du tableau, le Red Star, grand de France et vainqueur à quatre reprises de la  Coupe de France, est rétrogradé en deuxième division, comme l’US Valenciennes-Anzin, lanterne rouge. Pour la première fois, Le Havre, doyen des clubs français, et Saint-Etienne, joueront en première division la saison prochaine.

Classement final :

Rang Equipes Pts J G N P BP BC MOY
1 FC Sochaux-Montbéliard 44 30 18 8 4 69 26 2,654
2 Olympique de Marseille 42 30 15 12 3 61 35 1,743
3 FC Sète 41 30 16 9 5 52 28 1,857
4 FC Rouen 36 30 14 8 8 57 44 1,295
5 RC Strasbourg 33 30 12 9 9 66 54 1,222
6 EAC Roubaix 32 30 10 12 8 59 57 1,035
7 Olympique Lillois  29 30 10 9 11 39 33 1,182
8 RC Roubaix  28 30 11 6 13 39 60 0,65
9 AS Cannes  27 30 8 11 11 56 47 1,191
10 FC Antibes  27 30 9 9 12 38 40 0,95
11 FC Metz  27 30 8 11 11 45 56 0,804
12 SC Fives  26 30 7 12 11 42 43 0,977
13 RC Paris  26 30 9 8 13 48 59 0,814
14 RC Lens  26 30 9 8 13 45 63 0,714
15 Red Star  19 30 6 7 17 47 71 0,662
16 US Valenciennes-Anzin  17 30 5 7 18 30 77 0,39

Les champions de France 1938 :

André Abegglen (5 matchs / 2 buts)

Arpad Belko (1 match)

Hector Cazenave (29 matchs)

Roger Courtois (26 matchs / 22 buts)

Laurent Di Lorto (25 matchs)

Pedro Duhart (1 match / 1 but)

Ferdinand Faczinek (28 matchs / 15 buts)

Jean Germain (5 matchs)

Albert Gougain (2 matchs)

Hans Hoffmann (5 matchs / 1 but)

Roger Hug (27 matchs)

Ramon Ithurbide (13 matchs / 6 buts)

Curt Keller (24 matchs / 9 buts)

Pierre Korb (19 matchs / 5 buts)

Gabriel Lalloué (9 matchs)

Miguel Angel Lauri (1 match)

Maxime Lehmann (24 matchs)

Etienne Mattler (29 matchs)

José Padron (10 matchs / 2 buts)

Guido Pretto (5 matchs)

Jean Sarrieux (2 matchs / 2 buts)

Janos Szabo (30 matchs / 2 buts)

Bernard Williams (10 matchs / 2 buts)

Entraineur : Conrad Ross

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Championnat de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s