EDF 1930-1934 : Des Bleus sur courant alternatif

Retour sur le parcours de l’équipe de France de 1930 à 1934.

1930 : Dans la continuité de la Coupe du Monde

Après sa participation honorable à la Coupe du Monde 1930 en Uruguay, l’équipe de France reste quelque temps en Amérique du Sud et dispute un match amical contre le Brésil le 1er aôut 1930. Les Français parviennent à faire jeu égal avec les Brésiliens et ne s’inclinent que par trois buts à deux après avoir mené 2-0 grâce à un doublé de Delfour. Toutefois, cette rencontre n’est pas homologuée par la FFF alors qu’elle l’est par la fédération brésilienne. En fin d’année 1930, le 7 décembre, la France est opposée à Montrouge à la Belgique. Les Bleus, qui continuent d’utiliser la tactique des deux demi-centres (Delmer et Pinel) avec les demi-ailes (Finot et Chantrel) marquant les ailiers adverses et Delfour occupant la position d’avant-centre, font match nul 2 à 2 grâce à un doublé de Pinel.

1931 : Deux gros coups contre l’Allemagne et l’Angleterre

France – Angleterre (1931)

En 1931, la France s’incline d’abord lourdement en Italie, à Bologne, où elle est défaite 5 à 0. La France avait opté pour un 4-3-3 avec Finot et Chantrel comme latéraux, Delfour, Delmer et Pavillard au milieu, Alcazar comme avant-centre. Le 15 février 1931, cette fois à Colombes, la France est battue par la Tchécoslovaquie (1-2). Un mois plus tard, toujours à Colombes, les Bleus réagissent et s’imposent devant l’Allemagne (1-0) à Colombes. Au mois de mai, la France reçoit l’Angleterre à Colombes. Les joueurs français sont survoltés et s’imposent par 5 buts à 2. L’année 1931 s’achève malheureusement sur une fausse note avec une défaite devant les Pays-Bas (3-4).

1932 : Une tournée dans les Balkans

En 1932, les Français ramènent un match nul de Suisse (3-3) mais sont ensuite battus par l’Italie (1-2), en Belgique (5-2) et par l’Ecosse (1-3). En juin, l’équipe de France effectue une tournée dans les Balkans. Elle est défaite par la Yougoslavie le 5 juin (2-1) mais remporte une victoire contre la Bulgarie quatre jours plus tard  avec un quadruplé de Jean Sécember (3-5). Pour terminer sa tournée, l’équipe de France s’incline 6 à 3 face à la Roumanie le 12 juin.

1933 : Toujours sur courant alternatif

En 1933, la France commence l’année par une correction à domicile contre l’Autriche (0-4). En mars, les Bleus se reprennent et ramènent d’abord un nul d’Allemagne (3-3) avant de s’imposer contre la Belgique à Colombes (3-0) grâce à des buts de Roger Rio, Marcel Langiller et Jean Nicolas. Un mois plus tard, contre l’Espagne, la France s’impose 1 à 0 grâce à un but de Jean Nicolas. Les trois derniers matchs de cette année 1933 sont plus compliqués pour les Français, accrochés à Colombes par le Pays de Galles (1-1), puis défaits à Prague par la Tchécoslovaquie (4-0) et à Londres par l’Angleterre (4-1).

1934 : Un billet pour l’Italie

RIO-NICOLAS-EDF1934.jpg

Jean Nicolas et Roger Rio

En 1934, l’équipe de France débute l’année par une victoire en Belgique (2-3). Les Bleus sont ensuite défaits par la Suisse (0-1) et la Tchécoslovaquie (1-2). Les Bleus participent ensuite à un match de qualification pour la Coupe du Monde 1934 en Italie, que la FIFA organise pour limiter à 16 le nombre de nations présentes au tournoi final. Opposés au Luxembourg, les Français s’imposent sans difficultés (1-6) et assurent leur place pour la deuxième édition de la Coupe du Monde de football. Jean Nicolas a inscrit un quadruplé dans cette rencontre, alors que Alfred Aston et Ernest Libérati ont inscrit les deux autres buts français. Avant de prendre part à cette Coupe du  Monde, l’équipe de France dispute un dernier match qu’elle remporte également à Amsterdam contre les Pays -Bas sur le score de 4-5 avec une équipe composée de seulement trois joueurs évoluant en première division (Mattler, Liétaer et Alcazar). Les huit autres joueurs évoluent en deuxième division. Après ce succès, l’équipe de France part en Italie pour aller disputer la deuxième Coupe de Monde de l’histoire du football.

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Équipe de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s