EDF – CDM 1938 : La chute contre le futur champion

Retour sur le parcours de l’équipe de France à la Coupe du Monde 1938.

france1938

Equipe de France à la Coupe du Monde 1938

Après avoir participé à la Coupe du Monde 1930 en Uruguay et à la Coupe du Monde 1934 en Italie, la France participe à la troisième édition de la Coupe du Monde. L’équipe de France est particulièrement attendue puisque cette Coupe du Monde 1938 se déroule en France.

Si l’Uruguay et l’Italie ont remporté les deux tournois qu’elles ont organisé, il apparaît cependant qu’une victoire finale de la France serait une surprise. Les Bleus ne font pas partie des favoris, mais doivent faire honneur à leut statut d’organisateur. Pour préparer cette Coupe du Monde, un stage est organisé à Chantilly, où les Bleus résident à l’hôtel du Grand Cerf, par Gaston Barreau, le sélectionneur unique et Cottenet, préparateur phyique adjoint au sléectionneur.

Huitième de finale : Les Bleus franchissent la première étape

France / Belgique (3-1)

Composition France : Di Lorto – Cazenave, Mattler (cap.), Bastien, Jordan – Diagne, Aston, Heisserer – Nicolas, Delfour, Veinante

Composition Belgique : Badou – Paverick, Seys – Van Alphenn Stijnen (cap.), De Winter – Vanden Wouwern Voorhoofn Isemborghs, Braine, Buyle

belfra38

France / Belgique

L’équipe de France entre dans la Coupe du Monde le 5 juin 1938 pour y affronter la Belgique au Stade Olympique de Colombes. Dans la lignée des matchs de préparation, Barreau ne modifie pas sa tactique et  aligne son équipe en 4-3-3 avec un milieu Heisserer-Jordan-Delfour plutôt défensif et trois avants de pointe isolés.

Grâce à Emile Veinante, qui marque dès la 1ère minute de jeu en reprenant un tir de Nicolas relaché par le gardien belge Bedjou, les Bleus démarrent de la meilleure de façon. A la 11e minute, Nicolas double la mise à la suite d’une percée en dribble et d’un tir de 7m. Les Bleus signent un début de match parfait. Juste avant la pause cependant, Isemborghs trompe Di Lorto (38e) et relance la Belgique dans la rencontre. En seconde période, Jean Nicolas délivre les Bleus par un tir de volée après un débordement et un centre court d’Aston (69e). Grâce à cette victoire (3-1), la France franchit pour la première fois de son histoire la première étape d’une Coupe du Monde.

Quart de finale : L’Italie était trop forte

France / Italie (1-3)

Composition France : Di Lorto – Cazenave, Mattler (cap.), Bastien, Jordan – Diagne, Aston, Heisserer – Nicolas, Delfour, Veinante

itafra38

France / Italie

Sept jours après son succès contre la Belgique, l’équipe de France est opposée pour son quart de finale à l’Italie, championne du monde en titre. C’est donc un énorme défi qui attend les Bleus. L’affiche se déroule à Colombes devant 58 455 spectateurs. Barreau reconduit la même équipe que celle victorieuse contre la Belgique, au sein de laquelle Edmond Delfour en profite pour égaler le record de sélections de Dewaquez (41).

Dès la 7e minute, les Bleus doivent s’incliner devant Gino Colaussi qui ouvre la marque et lance idéalement son équipe. Dans la minute suivante, la France réagit. Delfour lance Veinante, lequel centre et trouve Heisserer qui égalise (8e). Les Bleus tiennent jusqu’à la pause. Mais peu après la reprise, Silvio Piola trompe Di Lorto (52e) et redonne l’avantage aux Italiens. Ce même Piola s’offre, à la 72e minute, un doublé qui enfonce pour de bon les Bleus. La France, organisatrice de la Coupe du Monde, est éliminée en quarts de finale mais elle tombe devant le tenant du titre et futur vainqueur de la compétition et n’a donc pas à rougir de sa prestation.

Les 22 joueurs français sélectionnés pour la Coupe du Monde 1938 :

Gardiens : Julien Darui, Laurent Di Lorto, René Llense

Défenseurs : Abdelkader Ben Bouali, François Bourbotte, Hector Cazenave, Raoul Diagne, Etienne Mattler, Jules Vandooren

Milieux : Jean Bastien, Edmond Delfour, Oscar Heisserer, Lucien Jasseron, Auguste Jordan, Ignace Kowalczyk, César Povolny

Attaquants : Alfred Aston, Michel Brusseaux, Roger Courtois, Jean Nicolas, Emile Veinante, Mario Zatelli

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Équipe de France en Coupe du Monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s