CDF 1940/1941 : Les Girondins soulèvent leur premier trophée

Girondins Bordeaux 1940/1941

Girondins ASP Bordeaux 1940/1941
Mancisidor, Rummelhardt, Plesiak, Gérard, Ben Ali, Homar, Benito Diaz (Entr), Szego, Lopez, Urtizberea, Pruvost, Arnaudeau

Retour sur la Coupe de France 1940/1941.

Une Coupe et trois zones

Comme la saison précédente, cette 24e édition de la Coupe est touchée par la guerre. La France est découpée en plusieurs zones d’occupations (zone occupée et zone interdite) et en une zone libre. Dans ces circonstances, il est difficile d’organiser des rencontres interzones entre les différents clubs engagés. Chaque zone organise donc son tournoi et envoie son vainqueur disputer une finale contre celui de l’autre zone. Beaucoup de clubs sont affaiblis par l’absence de leurs joueurs partis à la geurre. L’Olympique de Marseille est ainsi éliminé en seizième de finale par Hyères (3-2). Double tenant du titre et privé de nombreux joueurs, le RC Paris cède en quart de finale devant le Red Star (0-0, 1-0).

Dans la zone occupée, les demi-finales voient les Girondins ASP Bordeaux (Association Sportive du Port) éliminer le FC Rouen (4-1) et le Red Star battre le Stade de Reims (2-0). Dans la zone interdite, au même stade de la compétition, Fives gagne devant Lens (2-0) et l’Excelsior Roubaix-Tourcoing dispose de Valenciennes-Anzin (1-0). En zone non-occupée, les demi-finales sourient à Toulouse, vainqueur de Hyères (2-0) et à Saint-Etienne qui élimine l’Olympique Alésien (0-0, 0-0, 4-1).

Bordeaux, Fives et Toulouse, les trois finalistes

La finale de la zone occupée est remportée par les Girondins ASP contre le Red Star (3-1). Dans la zone interdite, c’est Fives qui s’impose devant l’Excelsior Roubaix-Tourcoing. En zone libre, c’est Toulouse qui tire son épingle du jeu contre Saint-Etienne.

La première finale interzone oppose les Girondins ASP Bordeaux au Toulouse FC. Présent à ce stade de la compétition pour la première fois, Toulouse (qui évoluait en D2 avant la guerre) bénéficie de l’apport de nombreux footballeurs en repli et en particulier des Racingmen : Dupuis, Diagne et Zatelli ont renforcé Toulouse, en plus de l’alsacien Keller et du nordiste Marek, qui composent ainsi tous ensemble une formation brillante. Cette première finale, que les spécialistes considèrent comme la vraie finale, oppose deux équipes aux caractéristiques très différentes. Les Girondins, entrainés par Benito Diaz, jouent avec un demi-centre offensif Plesiak qui organise le jeu (méthode « viennoise »), deux inters, Lopez et surtout Pruvot qui tiennent  un rôle de demi-défensif et un stoppeur. De leur côté, les Toulousains pratiquent un WM rigide défensif, avec marquage individuel (Diagne est reconverti « policeman »). Malgré ce système défensif, les Toulousains concèdent 3 buts aux Bordelais et laissent donc leurs adversaires, vainqueurs 3-1, aller disputer l’autre finale.

Bordeaux, première conquète

La deuxième finale interzone oppose donc les Girondins ASP Bordeaux au SC Fives. Le match se tient au stade municipal de Saint-Ouen le 25 mai 1941. Grâce à un doublé de Urtizberea (60e et 84e), les Girondins s’imposent et remportent leur première Coupe de France.

– Composition des équipes finalistes de la Coupe de France 1941 :

Girondins ASP Bordeaux : Gérard – Homar, Mancisidor (cap.), Ben Ali, Plesiak – Rummelhardt, Szego, Lopez, Urtizberea – Pruvot, Arnaudeau. Entraîneur : Benito Diaz

SC Fives : Juszczyk – Pollet, Gyselinck, Trenelle, Jadrzejczak, Bourbotte (cap.) – Somerlinck, Tancré, Van Caeneghem – Dudziak, Wawrzeniak. Entraineur : George Berry

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Coupe de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s