D1 1946/1947 : La gloire du CO Roubaix-Tourcoing

roubaix1947

CO Roubaix-Tourcoing 1946/1947
Lewandowski, Deruelle, Leenaert, Urbaniak, Leduc, Darui, Staho, Grava, Jerusalem, Hiltl, Frutoso, Stricanne

La neuvième saison du Championnat de France se dispute à vingt clubs. Le Stade Français, le FC Nancy, le Toulouse FC et le SO Montpellier intègrent ainsi l’élite. Après trois journées, le RC Strasbourg est la seule équipe à avoir enregistré trois victoires. Les Alsaciens enchainent en battant le Stade Rennais (3-2) et le SO Montpellier (0-1). Les Strasbourgeois tombent pour la première fois lors de la neuvième journée contre le FC Nancy (0-1). Du coup, le CO Roubaix-Tourcoing, qui a enregistré à l’intersaison les arrivées de Lucien Leduc et Camillo Jerusalem, en profite pour s’installer en tête. Après quinze journées, les Nordistes sont toujours devant grâce à leurs onze victoires. Le Stade de Reims est à deux points, le RC Strasbourg à trois et Lille OSC, le champion en titre, est quatrième à quatre longueurs du CORT.

Le CO Roubaix-Tourcoing mène la danse à mi-parcours

A la mi-parcours, les positions sont inchangées. Le CO Roubaix-Tourcoing parvient à garder les devants jusqu’à la vingt-sixième journée. Après s’être incliné contre le Stade Rennais (2-3) la journée précédente, le CORT essuie un second revers consécutif face au Stade Français (1-3). Le Stade de Reims en profite pour s’installer à la première place. Les Rémois restent en haut grâce à quatre victoires et deux nuls. Accroché à Saint-Etienne lors de la trente-deuxième journée (1-1), le Stade de Reims est battu à Montpellier (2-0) au plus mauvais moment. Car dans le même temps, Roubaix-Tourcoing bat Sète (2-1),  le Toulouse FC (1-0) et revient à hauteur juste avant le choc de la trente-quatrième journée.

Un final haletant

Le CO Roubaix-Tourcoing se déplace alors à Reims pour ce qui constitue une finale. En s’imposant par 2 buts à 1, le CORT fait un grand pas vers le titre. Battu au Red Star (2-0), Roubaix-Tourcoing voit Reims recoller après sa victoire contre le Stade Français (5-1). Le final s’annonce haletant. Le CORT bat Rouen (1-0) et voit Reims décrocher en perdant à Marseille (3-2). Le CORT s’impose à Metz (0-1) lors de l’avant dernière journée et à toutes les cartes en main pour devenir champion. C’est chose faite quand les Noirs et Rouges s’imposent à domicile contre Le Havre (1-0).

Grâce notamment au dégagement du gardien de but Julien Darui et à la précision sur coup-franc d’Henri Hiltl, le CORT de l’entraineur Charles Demeillez décroche son premier titre de champion de France avec quatre points d’avance sur le Stade de Reims et le RC Strasbourg. Champion la saison précédente, le LOSC termine à la quatrième position mais remporte pour la deuxième année consécutive la Coupe de France. En raison du passage de la D1 de vingt clubs à dix-huit, quatre équipes sont relégués en D2 : Lens, Bordeaux, Le Havre et Rouen. Avec 33 buts inscrits, l’attaquant su Stade de Reims Pierre Sinibaldi termine en tête du classement des buteurs devant le Messin Kemp (30 buts) et le Lillois Baratte (28 buts).

L’équipe-type du CO Roubaix Tourcoing 1946/1947 : Darui – Deruelle, Laczny, Urbaniak – Lewandoski, Leduc – Frutoso, Sumera – Hiltl, Leenaert, Stricanne

Classement final :

Rang Équipe PTS J G N P BP BC MOY
1 CO Roubaix-Tourcoing 53 38 24 5 9 71 47 1,511
2 Stade de Reims 49 38 22 5 11 72 40 1,8
3 RC Strasbourg 49 38 21 7 10 79 50 1,58
4 Lille OSC 47 38 20 7 11 89 52 1,712
5 Stade Français 46 38 19 8 11 72 58 1,241
6 Olympique de Marseille 45 38 17 11 10 69 55 1,255
7 Red Star 39 38 15 9 14 56 61 0,918
8 AS Cannes 38 38 17 4 17 57 66 0,864
9 Stade Rennais 38 38 16 6 16 67 78 0,859
10 FC Metz 37 38 12 13 13 93 75 1,24
11 AS Saint-Étienne 37 38 13 11 14 71 84 0,845
12 FC Nancy 36 38 13 10 15 62 59 1,051
13 FC Sète 35 38 12 11 15 65 79 0,823
14 Toulouse FC 34 38 15 4 19 70 80 0,875
15 RC Paris 33 38 14 5 19 76 80 0,95
16 SO Montpellier 33 38 14 5 19 59 71 0,831
17 RC Lens 31 38 12 7 19 67 72 0,931
18 Girondins de Bordeaux 31 38 12 7 19 58 81 0,716
19 Le Havre AC 25 38 9 7 22 44 83 0,53
20 FC Rouen 24 38 7 10 21 37 63 0,587

Les champions de France 1947 :

Julien Darui (37 matchs)

Georges Deruelle (38 matchs)

Michel Frutoso (34 matchs/6buts)

Roger Grava (34 matchs/10 buts)

René Henry (4 matchs/1 but)

Henri Hiltl (36 matchs/25 buts)

Camillo Jerusalem (24 matchs/2 buts)

Jean-Jacques Kretzschmar (11 matchs/5 buts)

Lucien Leduc (35 matchs/2 buts)

Jacques Leenaert (24 matchs/10 buts)

Michel Lewandowski (29 matchs/1 but)

Roger Maes (1 match)

Stanislas Staho (32 matchs)

Marceau Stricanne (17 matchs/8 buts)

Stanislas Sumera (26 matchs)

César Urbaniak (36 matchs)

Entraineur : Charles Demeillez

Publicités

A propos jonathanbre

Passionné de ballon rond, ce petit blog me sert à évoquer l'actualité foot à travers mon regard ou mon humeur.
Cet article a été publié dans Championnat de France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s